Retour à l'accueil

Adhésion

Adhérer au Syndicat français des compositrices et compositeurs de musique contemporaine, c'est rejoindre des consœurs et des confrères qui se retrouvent autour d'une éthique commune afin d'œuvrer collectivement à la défense des droits ainsi qu'aux intérêts matériels et moraux des compositrices et des compositeurs.

En accord avec l'article L. 411-2 du code du travail, les membres [...] sont exclusivement des compositrices et compositeurs de musique contemporaine, de nationalité française ou travaillant et vivant en France et agréés par le conseil d'administration.

Extrait de l'article 5 des statuts du Syndicat français des compositrices et compositeurs de musique contemporaine.

  • Préciser le pays, la ville et, le cas échéant – pour Paris, Lyon et Marseille –, l’arrondissement.

  • Par exemple : Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) ou Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).

  • Pour celles et ceux en disposant pour leur activité d'artiste-auteur.

  • Le montant de la cotisation est fixé à 8,50 € par mois, soit 102 € par an. Celles et ceux qui n'ont pas les moyens de s'acquitter de la somme prévue peuvent demander de réduire le montant de la cotisation, via le menu déroulant ci-dessous, sans avoir à justifier de leur situation.
    Un membre se trouvant dans une situation de grande précarité peut demander une prise en charge toute ou partie de sa cotisation annuelle par un autre membre. Il convient alors d'opter pour la cotisation minimale et d'en formuler la demande par courriel après envoi de la demande d'adhésion. Afin de permettre cette solidarité, tout membre s’acquittant d’une cotisation pleine peut volontairement verser une somme supplémentaire lors du règlement de sa propre cotisation.
    Lors d’une admission en cours d’année, le nouveau membre s'acquitte, dès prononciation de l'agrément, de sa cotisation pour les mois restant de l’année en cours.